Outils pour utilisateurs

Outils du site


prive:carasso

Note d'Intention "Pour une transition agroécologique par l’échange et le partage"

Résumé du projet

De manière très synthétique, veuillez présenter les collectifs d'agriculteurs impliqués dans le projet, le territoire, les objectifs des échanges proposés, la forme qu'ils prendront, et la structure porteuse du projet. 1000 caractères maximum

CYCLO-FARM est un projet de ferme maraîchère associative qui implique 2 maraîchers permanents sur un site de 12 hectares, 1 SARL «l’Escarbote» et de multiples adhérents associatifs et individuels. Les échanges se font entre les fermes de Kerminy dans le Finistère et Les Couëts en Loire Atlantique. Les deux axes développés travaillent la dimension culturelle de l’agriculture par l’outillage & les techniques de l’après-pétrole, et l’implication sociale & sensible dans le travail agricole au quotidien. Les rencontres seront des ateliers de fabrication d’outils qui viseront l’autonomisation des agriculteurs et le développement de leur faculté de transmission de ces techniques innovantes. Une autre forme sera des sessions collectives de «maraîchage somatique» : ateliers de mises en culture à partir d’un travail de conscience gestuelle et d’attention au végétal travaillé en groupe. L’association N porte CYCLO-FARM après le succès d’un prototypage du projet à la ferme des Couëts de 2017 à 2020.

ANCIENNE VERSION: CYCLO-FARM met en œuvre des expérimentations paysagères et des techniques agricoles en s’appuyant sur un travail collectif en réseau et sur des méthodes pluridisciplinaires à la croisée de l’agriculture, de l’art, de l’architecture, du paysage, des sciences du vivant, humaines et sociales ainsi que des sciences pour l’ingénieur.CYCLO-FARM pose les bases d’une recherche originale sur le paysage travaillé et notre alimentation grâce à des investigations élargies aux multiples dimensions de la perception in situ.Les expériences de CYCLO-FARM menées à Kerminy (12 hectares de prairies, jardins et forêt à Rosporden dans le Finistère) interrogent les modes de production de l'alimentation dans leurs aspects culturels et sensibles et fait émerger de nouvelles sensibilités au paysage de l'agriculture comme facteurs de transformations de nos pratiques de paysage et de nos perceptions.

Quelle mission se donne actuellement la structure porteuse

En moins de 500 caractères, résumez les ambitions à long terme de la structure porteuse du projet, ses principales activités menées jusqu'alors et sa stratégie future pour y parvenir. Mentionez également les principaux réseaux auxquels elle participe.

N crée Kerminy, lieu de résidences & de recherches d'agricultures en arts dans le réseau PanForum. Lieu culturel, agricole, de fabrications, de rencontres, Kerminy accueille CYCLO-FARM porté par N, initié par des paysans expérimentés, des résidents, des contributeurs, pour se réapproprier l’alimentation et s’impliquer pour l’agriculture en régénération. N vise à développer CYCLO-FARM comme projet ressource & inspirant comme le site agricole des Couëts dans la phase test de 2 ans de CYCLO-FARM.

L'association n travaille actuellement à la création d'un lieu de résidences et de recherches d'agricultures en arts situé dans le lieu-dit KERMINY, un lieu de résidence artistique et agricole, de travail, de recherches, de fabrications et de rencontres. Un développement agricole “CYCLO-FARM” au cœur du projet est initié par des paysans expérimentés et résidents (permanents ou temporaires).

Contexte et territoire du projet

En 500 caractères maximum, décrivez le territoire du projet et son contexte agricole. Mettez en avant les enjeux auxquels le projet souhaite répondre.

CYCLO-FARM s’initie en 2017 à la ferme périurbaine des Couëts près Nantes, début d’un projet métropolitain d’agriculture urbaine. CF côtoie professionnels, citoyens, chercheurs, associations, écoles, entreprises. Un PAT fait la métropole, territoire d’expérimentation pour l’agriculture de demain. En 2020, CF s’implante à Rosporden associant créatifs & agriculteurs pour créer un pôle de fabrication et d’expériences pour de futurs agriculteurs dans une zone qui invente sa relève par le maraîchage.

CYCLO-FARM a débuté en 2018 dans la périphérie Nantaise au sein de l'exploitation de maraîchage de Bouguenais les Couëts à l'intérieur de périphérique au plus proche de la ville. Depuis ce contexte d'agriculture urbaine, le projet s’étend aujourd'hui au milieu rural avec une implantation dans un projet collectif associant acteurs de la culture et de l'agriculture situé à Kerminy (sur la commune de Rosporden). CYCLO-FARM entend favoriser l'innovation en combinant les connaissances, l'expérience et les ressources de ses membres. Grâce à la transversalité “art et agriculture”, Kerminy a un rôle prospectif en associant autant les aspects techniques que culturel de l'agriculture.

Collectifs d'agriculteurs initiateurs du projet

En 1000 caractères maximum,

Décrivez les collectifs d'agriculteurs ayant initié le projet : Quelles sont leurs activités ? Quelles sont leurs trajectoires de développement historique ? Décrivez également l'histoire de leurs relations mutuelles et de leurs échanges passés ?

Emmanuel Louzier, ancien cuisinier, organisateur de formations agricoles puis maraîcher, et Marina Pirot & Dominique Leroy, coordonnateurs de processus sociaux et culturels avec l’association N se rencontrent à la ferme maraîchère bio d’Emmanuel pour une collaboration grandissante. Le projet CYCLO-FARM est initié par Marina & Dominique, salariés agricoles à temps partiel chez Emmanuel depuis 2018. Ensemble, ils produisent des légumes de saison en paniers pour la clientèle locale, tout en développant des outils pour améliorer les cultures, pallier le manque de temps et réduire la pénibilité du travail. Ils organisent aussi des sessions participatives de maraîchage en groupe (plantations, récoltes, désherbage) avec des contributeurs occasionnels. N intègre Kerminy pour développer CYCLO-FARM, en partenariat avec Emmanuel et les contributeurs des Couëts, dans un contexte d’innovation impliquant des ingénieurs et des compétences créatives afin de faire évoluer le métier de maraîcher.

Le projet est initié par Marina Pirot et Dominique Leroy, salariés agricoles à temps partiel chez Emmanuel Louzier, maraîcher bio à Bouguenais les Couëts depuis 2018. Ensemble, ils produisent des légumes de saison en paniers pour une clientèle de Nantes et Bouguenais, dans le même temps ils développent des outils pour améliorer l'exploitation et réduire la pénibilité du travail, et organisent aussi des sessions de travail participatives avec des artistes professionnels). Dominique et Marina sont paysans et artistes et fondateurs de Kerminy (lieu d'arts et d'agricultures à Rosporden), ils prototypent des techniques et outils agricoles en impliquant des ingénieurs et compétences extérieures, des techniques culturales et des pratiques de maraîchage participatives au sein du site de Bouguenais qu'ils vont pouvoir poursuivre et déployer dans le Finistère avec la création de CYCLO-FARM. CYCLO-FARM est expérimentale et associe un atelier de fabrique d'outils pour l'après pétrole, l'organisation d'AGRILAB, une rencontre d'une semaine qui implique artistes, paysans, paysagistes et l'organisation d'ateliers de maraîchage somatique). Les maraîchers, artistes, architectes échangent des compétences créatives, chacun apporte des compétences agronomique, créatives et technique. Ce travail collectif participe à faire évoluer le métier de maraîcher.

Génèse du projet

En 500 caractères maximum, décrivez la gènèse du projet : Qu'est-ce qui a motivé ce projet d'échange ? Comment s'est-il construit ? Quel est le lien entre les collectifs initiateurs du projet et la structure porteuse ?

En 2017, E. Louzier, maraîcher bio accueille D. Leroy et M. Pirot avec N qui implante un studio de travail dans la ferme périurbaine. Très vite, ils organisent ensemble des ateliers qui croisent Agriculture/Science/Écologie/Créativité. L’atelier “Pollusol” sur les pollutions et techniques de remédiation des sols, l’atelier “maraîchage somatique” pour des récoltes en groupe. Ils associent leurs compétences et réseaux pour expérimenter des solutions techniques et processus d'implication sociale.

En 2018, Emmanuel Louzier et Jean-Baptiste Fumery maraîchers bio à Bouguenais accueillent Dominique Leroy et Marina Pirot co-fondateur de l'association n qui implante un atelier artistique au cœur de l'exploitation. Très vite, ils organisent ensemble des ateliers thématiques qui croisent Agriculture/Art/Science/Ecologie/Créativité. Ils organisent un atelier “Pollusol” avec l'association PING sur la pollution des sols et techniques de remédiation des sols pollués. Ils associent leurs compétences et leurs réseaux pour inventer et expérimenter des solutions techniques et des nouvelles formes d'implication sociale en agriculture urbaine.

Objectifs du projet

En 500 caractères maximum, décrivez l'objectif du projet. Décrivez également les acteurs du territoire impliqués par le projet au delà des collectifs d'agriculteurs qu'ils l'ont initié .

CF vise à renouveler les techniques de maraîchage, rendre ce métier attractif grâce aux outils développés et travail des cycles dans une dynamique collective où les consommateurs s’impliquent dans un paysage nourricier. CF suscite les liens agricoles - para-agricoles par émulation créative avec les résidents de Kerminy, les locaux, la ferme des 1000 bras, l’Atelier Paysan. Seront sollicités le réseau de semences Triptolème, le Rucher de Rosporden, des conservatoires (de races, de verger).

CYCLO-FARM vise à renouveler les techniques de maraîchage, rendre ce métier attractif grâce aux outils développés et au travail des cycles saisonniers dans une dynamique collective où les consommateurs s’impliquent dans un paysage nourricier à l’émulation créative. C-F suscite les liens agricoles - para-agricoles par des échanges avec les résidents de Kerminy, les locaux comme La ferme des 1000 bras, l’Atelier Paysan. Seront sollicités : le réseau de semences paysannes Triptolème, le Rucher de Rosporden, le conservatoires de races Denved Ar Vro et le verger conservatoire de Kervinic.

CYCLO-FARM vise à renouveler les techniques de maraîchage, rendre ce métier attractif grâce aux outils développés et au travail des cycles saisonniers dans une dynamique collective où les consommateurs s’impliquent dans un paysage nourricier. Susciter les liens agricoles - para-agricoles par des transmissions et échanges horizontaux font de C-F un lieu d’émulation créative qui inclut les locaux engagés en circuit courts comme La ferme des 1000 bras, l’Atelier Paysan, les associations environnementales, les écoles. (446)

  • Créer des lieux d'émulation créative, mixtes de cultures et d’agricultures qui nous permette de nous réapproprier notre connexion profondément intuitive avec le vivant et les forces dont nous dépendons pour notre survie.
  • Créé un champ d'élargissement pour ces mêmes disciplines (ex: ouverture du monde artistique

principalement urbain vers le monde agricole et vice-versa ouverture du monde agricole vers le monde artistique)

  • De retrouver une autonomie technologique et alimentaire
  • Réhabilite les paysages ruraux comme champ d'intervention artistique et inventer de nouvelles pratiques de paysage.

Actions mises en oeuvre dans le projet

En 1000 caractères maximum, listez et décrivez les actions (entre 2 et 5 actions). Pour chacune d'elles, décrivez les activités prévues, les réalisations chiffrées, les acteurs du territoire impliqués et les grandes échéances. Décrivez de manière plus détaillée le type d'animation prévu pour les échanges entre collectifs.

40 ateliers suivent les phases de création d’une micro ferme (année 1) de son implantation (année 2) à sa conduite (année 3). Les actions entre collectifs à l’Escarbote et à Kerminy seront les ateliers «CYCLO-TOOLS» : auto-fabrication d'outils et infrastructures “low-tech” de l'après pétrole (manuels, mécaniques, électroniques, numériques) ; et le «maraîchage somatique» : sessions participatives de plantations, désherbage, cueillette. CYCLO-TOOLS convoque des ingénieurs, des maraîchers expérimentés, des makers aux compétences multiples (agronomiques, techniques culturales, maîtrise d’outils de conception/réalisation). Les ateliers mensuels expérimentent collectivement des techniques pour l’agriculture sur sols vivants, leur coût est de 1200€ par atelier. Il sont organisés avec des partenaires, comme SNHack, Écosoma et des praticiens somatiques. Les actions déclinent 4 axes : Soin du sol & cultures / L'eau & la météo / Semis & transplants / Conduite des cultures.

CYCLO-TOOLS est un atelier de CYCLO-FARM. c'est un atelier de conception et d'auto-fabrication d'outils “low-tech” pour le maraîchage. L'atelier fait appel à de l'expérience et des compétences techniques (bonnes connaissances agronomiques et techniques culturales) et créatives (maîtrise des outils de conception et de réalisation). L'atelier consiste à concevoir, développer et expérimenter collectivement des techniques horticoles, des outils ouverts et libres pour l’agriculture sur sols vivants de l'après pétrole. Ces ateliers sont mensuels (40 ateliers sur la période, préparés, prototypés pour un coût de 1200€ par atelier), certains sont organisés avec des partenaires. CYCLO-TOOLS travaille 4 axes : Soin du sol et des cultures, L'eau et la météorologie, Semis repiquage et plantations, Conduite des cultures

MARAÎCHAGE SOMATIQUE

Partenaires opérationnels du projet

En 500 caractères maximum, listez les partenaires opérationnels (qui percevraient une partie de la subvention) et les principaux prestataires, ainsi que leurs contributions aux actions proposées

Les partenaires opérationnels : Open pour l’accueil et la résidence des paysans à Kerminy, SNhack, le FabLab et F.E.R pour le développement des outils CYCLO-TOOLS, Écosoma pour l’organisation des sessions collectives. Les prestataires : les CAMN de Rezé et Plougoumelen en fournitures et matériel, Ad Hoc Architecture en conception d’infrastructures pour la ferme, l’Atelier Paysan pour l’accompagnement technique à la réalisation.

Suivi et valorisation du projet

En 500 caractères : Comment l’évolution des connaissances des agriculteurs, de leurs perceptions des enjeux, de leurs pratiques sera-t-elle suivi ? Comment les résultats, les apprentissages du projet profiteront-ils à d'autres collectifs d'agriculteurs, à d'autres acteurs, à d'autres territoires ?

CYCLO-FARM suit un carnet de bord, documente chaque atelier sur son site web, par des photos, vidéos, textes, sons, dessins. N présente les documentations dans des forums et C-F contribuera aux rencontres professionnelles aux enjeux d’autonomie technologique en agriculture comme le réseau Maraîchage sur Sol Vivant, les GAB 29 et GAB 44. Le site internet collaboratif de CYCLO-FARM partage avec les grands réseaux paysans locaux et nationaux aux enjeux d’innovation frugale. (472)

Continuité du projet

En 500 caractères maximum : Comment les mécanismes d'échange évoluent-ils après le financement de la Fondation ? Quels seraient les moyens mobilisés ?

CYCLO-FARM s’implante de façon pérenne à Kerminy, espace ressource et d’expérimentation pour de futurs actifs agriculteurs. Les ateliers CYCLO-TOOLS continuent grâce à l’appui sur le manoir de Kerminy pour l’accueil en résidence. Les bénéficiaires d’un 1er cycle d’ateliers mutualisent leur savoirs-faire pour mener leurs propres ateliers dont les réalisations peuvent se faire à Kerminy : amélioration, modification, adaptation à d’autres secteurs agricoles, par le réseau d'utilisateurs créé. (495) __

Perennité de cyclofarm à Kerminy cyclo tour atelier cyclo tools continuent grace au dév de la ferme (vente directe)

mutualisation des savoirs-faire et des réalisations sur eppe des logiciels libres,

mécanisme d'auto financement par les bénéficiaires et utilisateurs des outils : fabrication, réparation, amélioration, adaptation, modification par le réseau d'utilisateurs,

les moyens des résidences agricoles de création, recherche et développement d'outils qui émanent de la 1ère génration de cyclo tools. Inspirer d'autres secteurs agric que le maraîchage apiculture, l'élevage ou les laiteries, à s'autonomiser et devenir créatifs ds leurs techniques. Les 1eres mécanismes de transpission pourront être sous forme d'échange des recettes de fabrications. redistribuer

un premeir agric revient avec son groupe de contributeurs pour affiner, son outil améliorer pour un 2è cycle.

Les enjeux culturels de l'agriculture développer la dimension culturelle de l'agriculture = 1 agriculteur n'est pas uniquement un producteur de calories alimentaires, mais aussi un travailleur de paysage. La poétique du métier d'agriculteur : les enjeux culturels de l'agriculture ne sont pas des enjeux de production…

Innovation frugale de l'après pétrole.

https://projets.fondationcarasso.org/fr/user/login/?returnUrl=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJyZXR1cm5VcmwiOiJcL2ZyXC91c2VyXC8iLCJqd3RFeHBpcnlEYXRlIjoiMjAyMC0wNS0yNCAxNzozMjozNiJ9.tN_xqEHjrQ020zX1eVbfFffsv-5mRMFbBBRfFa3JLbI

Nombre de salariés (équivalent temps plein) ETP Nombre de bénévoles personnes Budget total de la structure du dernier exercice

En euros Euros Part (en %) des ressources publiques dans le budget Part (en %) des ressources privées dans le budget

Veuillez indiquer ici la part des ressources privées provenant du mécénat, des collectes de fonds et des donations privées. Part (en %) des ressources en autofinancement dans le budget

Il s'agit de la part des ressources privées correspondant à de l'autofinancement (ventes de biens et de services, recettes commerciales).

Répartition du budget par action

Veuillez indiquer le %age du budget demandé à la Fondation affecté à chaque action.

prive/carasso.txt · Dernière modification: 2020/06/10 08:10 par dom