Outils pour utilisateurs

Outils du site


news

NEWS

Du 24 Mai au 16 Septembre

Une grande pause dans ce carnet de bord news car trop absorbés par les travaux d'installation à Kerminy. Nous avons quand même réussi a repatrier nos plants préparés pendant le confinement à Bouguenais en mai et nous avons installer les premières planches du jardin Clos de Kerminy (Une dizaine de planches de culture d'1m de large sur 30m de longueur amandées par 25 tonnes de compost que nous avons fait venir de la plateforme de recyclage de Trégunc (en attendant d'être autonôme en compost). Nous avons planté dans nos planches : Betteraves, blettes, choux, poireaux, basilic, tomates, pommes de terre, salades, haricots, radis, fraises, courges, courgettes, commencé à fabriquer 5 tables à semis pour janvier prochain, un thermocompost (pour chauffer nos tables à semis en janvier), fabriqué un poulailler et acheté 5 poules race “coucou de Rennes”, fabriqué une table de lavage, four à pain, commencé le troupeau de moutons races “Belle-île” (5 agnelles), fabriqué une première grelinette avec le voisin, remonté notre serre de 18m dans la partie sud de Kerminy, défriché les murs (avec beaucoup de Lierre) et différentes zones de Kerminy. Nous avons glané pas mal d'outils dans notre entourage (motobineuse, tondeuse, débrousailleuse, récup de moteurs, petits outillage de jardin et d'atelier). Nous avons récupéré du bois de construction et commencé à aménager l'atelier mutualisé avec n (atelier bois et métal). Nous avons inscrit Cyclo-farm sur le site de WOOFF France : https://wwoof.fr/host/7224-CYCLO-FARM-Kerminy et nous avons eu la chance d'accueillir des woofers tout l'été qui nous ont bien aidé à démarrer la ferme. Olivier Heinry un de nos conseiller en permaculture a passé 3 journées sur site pour porter un regard sur les espaces de Kerminy (forêt, prairies…). Nous avons élaboré des scénarios de plantations (verger à l'est, jardin méditerranéen au pied du mur de Kerminy. Ce travail avec Olivier est documenté sur la page PERMACYCLE. Nous remercions chaleureusement les woofers qui nous ont aidé à démarrer Cyclo-farm : Susannah et Dominique, Anne-Sophie, Prune, Astrid, Anthony, Charlotte, Dimitri, Etienne, Raphaelle, Lily et Po.

Dimanche 24 Mai

Les débuts de notre Grainothèque.

Samedi 23 Mai

Dessin et calculs des espacements pour choix des systèmes d'arrosage. Comme le système d'irrigation de Cyclo-farm s'oriente vers un arrosage gravitaire, avec des cuves placées en hauteur; nous recherchons des goutteurs et micro asperseurs qui arrivent à fonctionner à 0.4 bar de pression (cuves perchées à 4m de hauteur). Nous étudions en ce moment les micro-asperseurs XL-Wobbler buse n°10 (qui apparemment fonctionnent à 0.4bar, des gouttes à gouttes intégrés plats turbulent (ex : Rivulis D2000), des goutteurs par dérivation, des brumisateurs (pour la serre de semis) qui permettraient de couvrir toutes les cultures.

,, croquis des différents espacements de cultures denses,,

Vendredi 22 Mai

Nouvelle adhésion à l'asso Triptolème aujourd'hui : https://www.triptoleme.org Nous pourrions programmer du co-voiturage le 1 juillet : Journée grand public sur les “blés paysans” à la Ferme du Pont de l'Arche à Bouchemaine (49) par CAB Pays de la Loire et GABB Anjou

Jeudi 21 Mai

Croquis d'une récolteuse à patates !
→ ,,Récolteuse à patates,,

Dimanche 17 Mai

Schéma de plantation “carottes + poireaux” après Féverole

Samedi 9 Mai

Visite de la serre à semis :


Dessin d'un traceur pour un module sarcloir : Comme nous avons à Cyclo-recycle des panneaux d'aluminium composite, l'idée est d'essayer de découper et plier les pièces qui seront ensuite installées sur les chariots de culture pour biner et butter plusieurs rangs en même temps (voir pattern de culture ci-dessous). Nous pourrons adapter la dimension des sarcloir et les espacements en fonction des cultures.

Mercredi 6 Mai

Étude de pattern pour plantations :

Vendredi 1er Mai

Croquis pour Hippipip : transports modulaires à Kerminy. Un principe hippomobile modulaire qui pourrait éventuellement être décliné pour fabriquer les chariots de culture, charrettes de transport et autres brouettes de récoltes de cyclo-farm (caisses de légumes, porte outils, bois, compost, réserve d'eau, aller chercher les résidents à la gare…).

Nous pourrions reprendre des principes de construction de vélos cargo modulaires en aluminium assez léger mais solides développés par N55 par exemple. En adaptant les sections de tubes d'aluminium au paysage “rural” (nous avons un stock de barres d'aluminium de 1,4m de long de 6×3,5cm). Il nous reste à trouver les bonnes roues et le principe d'assemblage des tubes alu.

Mardi 28 Avril

Recherches et commande d'un système de robinet motorisé (avec une bille en laiton). Ce système est a tester, il consomme moins d’électricité qu'une électrovanne et pourrait être utile pour notre système d'irrigation :)

Lundi 27 Avril

Premier dessin d'une palle d'éolienne de pompage 1) (à axe verticale). Nous avions récupéré pas mal de fournitures à la recyclerie “Station services” cet hivers : des plaques de PVC, un mât en métal et autres quincaillerie comme des pignons, chaines… De quoi faire un premier prototype d'éolienne cet été (voir dessin du 23 Avril) !

Bonnes nouvelles de la journée : Nous avons la possibilité de récupérer 40m3 de compost à la plateforme de Tregunc (il nous reste a trouver le transporteur), nous avons aussi trouvé du fumier (volailles, moutons, porcs) chez un fermier pas très loin. La solution pour fabriquer les bordures de nos planches de culture permanentes pourraient se faire en dosses de bois (châtaigner et autres essences), pour se faire nous avons contacté une scierie dans la région.


Image : dessin d'un profil de palle à partir d'un modèle existant développé dans l'industrie.

Dimanche 26 Avril

Jef nous fait parvenir un croquis d'une invention “Un marteau hydraulique à double balancier”. Ce croquis est une étude en vue de créer de la pression par intermittence dans le système d'irrigation. Il fonctionne avec une réserve d'eau en hauteur.

Vendredi 24 Avril

Plantation d'oignons chez Manu : Nous avons donné un coup de main à Manu (maraîcher de Bouguenais) aujourd'hui a planter 2500 oignons. L'occasion d'observer l'outillage, de mesurer les rangs et de faire un croquis comparatif entre une culture en planche dense (partie A) que nous souhaitons expérimenter (sans tracteur) et une culture avec tracteur (partie B) utilisée par Manu. On peut voir dans la partie B la place de la planteuse, les roues du tracteur de Manu (espacement entre 2 rangs est de 80 cm), la distance entre le premier rang et le troisième est de 180 cm, les bulbes sont espacés de 15cm. Dans la partie A les bulbes sont espacés de 20 cm dans tous les sens. La densité dans la partie A est 2,5 fois plus importante, ce qui a une incidence sur la quantité d'eau, le type de système d'irrigation, la quantité et le type de compost utilisé, la concurrence avec les adventices.

Jeudi 23 Avril

Esquisse pour une pompe de relevage pour irrigation de 1000m2 de jardin avec un puits.

L'idée est de mettre en place un système d'irrigation en gravitaire en utilisant des systèmes goutte à goutte et micro-asperseurs basse pression.

Nous avons trouvé un modèle de micro-asperseur qui pourrait fonctionner à basse pression (nous commandons 3 asperseurs pour test) : XCEL-WOBBLER buse N°10

Et en complément des lignes de goutte à goutte jetable pour expérimenter la première année.

Quelques liens transmis par Jef sur technique de Belier :

il y aurait aussi la possibilite d'utiliser une pompe bélier https://wikiwater.fr/e43-les-pompes-a-energie celle ci se place sur une eau descendant et se sert du courant pour remonter une partie relativement haute avec donc une plus grande pression https://www.youtube.com/watch?v=pbz13QEWiqY https://www.youtube.com/watch?v=U7JOtEwmepg https://www.econologie.com/plans-realisation-pompe-belier-hydraulique/

https://youtu.be/VlOylKqbQ9A

Lundi 20 Avril


Source de l'illustration : http://www.fao.org/3/ah810f/AH810F06.htm#figure%2096

Fabrication et test d'un piston dans l'idée de fabriquer une pompe à chapelet connues sous le nom de “pompes Libération”. Les origines de ce type de pompe remontent à plus de 2 000 ans (toujours utilisée en Chine). Une série dé disques ou “pastilles” montés comme une chaîne sans fin ressemblant ainsi à un chapelet. Les pompes à chapelet peuvent être entraînées par une éolienne où par l'énergie humaine.

La Cyclo-pompe va être expérimentée avec un tube PVC de 4cm de diamètre intérieur (et à la longueur du puits) dans lequel va circuler la chaîne de chapelets pour remonter l'eau des puits vers les cuves. Les pistons en chapelets vont être fabriqués avec des caoutchouc (de récupération) renforcés par des rondelles inox. Chaque piston sera fixé à intervalle régulier sur un câble résistant à l'eau et à l'oxydation. Le système sera entraîné par une série de mécanisme et manivelle activée à la force humaine. En fonction des test, nous pourrons évaluer si il est possible de fabriquer une éolienne pour actionner le chapelet.

Le système d'irrigation de la cyclo-ferme va démarrer avec des lignes de gouttes à gouttes (pour une quinzaine de planches de 30m de longueur). Les lignes de gouttes à gouttes seront alimentées par des cuves d'1m3 surélevées.


Mercredi 15 Avril

Récupération d'éléments de serres (détruites pendant la tempête, Manu notre copain maraîcher veut bien nous céder ses structures au nombre de 48 pièces). Nous avons également récupéré des palettes pour construire Cyclo-farm (plans de travail, étagères, serre mobile, tables de culture, compost, établis, table de lavage…), nous nous lançons dans le design des aménagements.

Les éléments de serre

Exemple de structure possible :

Une serre à semis le long du mur, pas très haute et large mais longue pour capter la chaleur du mur. Les parties verticale basse (au sud) et haute (au nord) pourrait être pleine (en matériaux de récup avec des plantations devant pour occulter), la partie haute au nord pourrait être réalisée en matériaux isolant (en stock). La partie arrondie en plexi et polycarbonate (Chutes-plastiques ? Cette serre servirait principalement de labo pour la préparation des jeunes plants de la ferme. Une porte coulissante peut être automatisée pour moduler les ouvertures et le circulation d'air.

Les palettes

Exemple d'assemblages bois/métal :


→ ,, Photos : Perity, greenhouse,,

Serre mobile

→ ,, Photos : Serre en bois mobile à Ferme d'Avenir,,

Jeudi 9 Avril

SEMOIR

1er test pour concevoir une boite à semer : Des feuilles de carton sont percées de trous de moins d'1mm pour pouvoir accueillir une graine. Le test est réalisé avec une graine de Basilic. L'objectif est de pouvoir balayer quelques graines sur la feuille carton pour qu'elles puissent se loger à l'emplacement voulu. Le logement doit pouvoir accueillir 1 seule graine maximum. Le test est concluant, nous allons pouvoir prototyper des plaques avec différents matériaux (feuilles de plexi, carton, papier…) et différents logements pour différentes tailles de graines. Les feuilles vont être dessinées avec le logiciel Inkscape et seront percées en Fablab.


→ ,, Étude pour une plaque de semis alvéolaire, Dominique Leroy sur Inkscape,,

CROUTE VÉGÉTALE

1er test pour concevoir une technique de paillage fin : Nous avons préparer un mélange d'orties de compost et de terre pour enduire la surface d'un sol. Les orties servent de matériaux fibreux, le compost et la terre de liant. L'idée ici est de chercher à remplacer les matières plastiques qui servent à protéger les cultures des adventices (technique utilisée par la plupart des maraîchers). Nous espérons que se mélange va former une croûte en surface qui aura plusieurs avantages :

  • Occulter la surface des planches de cultures pour empêcher la germination des adventices
  • Maintenir l'humidité du sol lors des chaleurs d'été (pour les micro-organismes et animaux qui vivent en surface)
  • Former une couverture nourrissante pour les vers de terre qui pourront se nourrir des feuilles incorporées dans le mélange et ainsi apporter les nutriments aux plantes
  • Former une couverture stable et solide du sol en surface facile à désherber

Ce couvre-sol aurait la double fonction de protéger les jeunes plants des adventices et de fournir de la matière organique pour la vie du sol. Après la récolte, cette peau qui sert de film de protection serait détruite et incorporée en surface avec les cultures laissées sur place.

Mercredi 8 Avril

Échange téléphone avec Ludo un des fondateurs de F.E.R.
F.E.R propose de découvrir, expérimenter et transformer tous les matériaux : le fer, l’acier, le bois l’aluminium, le verre ou même le plastique.
Cette association basée à Rezé met ainsi à disposition de toutes et tous les moyens et les savoirs-faire des adhérents pour œuvrer à tout types de projets individuels et collectifs avec un esprit collaboratif et participatif.

Cyclo-farm espère bien adhérer à cette association pour prototyper ses premiers outils. Une visite de FER à Rezé va s'organiser après le confinement. On a commencé à dessiner nos premières grelinettes qu'il faudra souder ! Prochains chantiers CYCLO-TOOLS de l'après confinement ! Les personnes intéressées pour réfléchir à l'organisation d'un chantier collectif de fabrication de grelinettes peuvent contacter Cyclo-farm.

Mardi 7 Avril

Nous avons commandé le livre “Graines d’une Bretagne d’avenir”, disponible dans la bibliothèque ce Cyclo-farm dans quelques jours.

Graines d’une Bretagne d’avenir : Cultivons les variétés de la population !

Encourager la culture de semences adaptables, reproductibles et libres de droit, c’est affirmer notre humanité face aux multinationales qui artificialisent nos sols, fragilisent les écosystèmes, privatisent et asservissent le vivant. Connues pour leurs grandes qualités agronomiques, nutritionnelles et gustatives, les variétés de la population ont la capacité de s’adapter aux spécificités d’un terroir, d’un climat, d’un mode de culture. Leurs semences ont accompagné notre alimentation depuis le néolithique, mais aujourd’hui, même en bio, très peu de maraîchers en cultivent.

La campagne « Graines d’une Bretagne d’avenir » a donc l’objectif d’encourager :

  • L’usage de ces semences auprès des maraîchers, des jardiniers, des paysagistes…
  • La reconnaissance des qualités des légumes qui en sont issus auprès des cuisiniers, des transformateurs, des épiciers, des mangeurs…
  • La création d’un catalogue de semences produites en Bretagne, issues de la diversité des sols, des goûts, des modes de culture, des climats et des écosystèmes du territoire,
  • La reconnaissance du métier d’artisan semencier dans le respect de tous les travailleurs des filières alimentaires,
  • La création d’établissements coopératifs d’artisans semenciers en Bretagne.
1)
Pourquoi donc fabriquer une éolienne de pompage alors qu'il existe des pompes électriques abordables et que l’électricité n'est pas “encore” trop chère ? : 1- Une éolienne de pompage est mécanique et ne demande apparemment pas des compétences énormes en bricolage, 2- Fabriquer soi-même avec des matériaux de récup et un peu de quincaillerie, consomme du temps mais moins d'énergie grise, 3-Comme on apprend à fabriquer soi-même le système de pompe, on devient plus autonome dans l'entretien du système d'irrigation et on réduit notre dépendance aux sources d’énergie extérieures, on peut adapter plus facilement le dispositif aux contraintes du terrain 4- On apprend à être plus économe en eau et en énergie en adaptant le système aux ressources comme le vent et aux caractéristiques du lieu comme le dénivelé, la ressource en eau au plus proche, plutôt que de contraindre la ressource à nos besoins, 5-En fabricant le dispositif on acquière un savoir-faire qui peut servir a fabriquer un autre outils …
news.txt · Dernière modification: 2020/11/21 16:52 (modification externe)